Page d'accueil OSSTF/FEESO

Nouvelles · Programme d’apprentissage électronique du gouvernement Ford : Une déclaration de Harvey Bischof, président d’OSSTF/FEESO

Update

 
Nouvelles

Programme d’apprentissage électronique du gouvernement Ford : Une déclaration de Harvey Bischof, président d’OSSTF/FEESO

Le 14 janvier 2020 — Le « plan de mise en œuvre » confidentiel du gouvernement Ford pour l’apprentissage électronique, qui a été obtenu par le Toronto Star, fournit toutes les preuves dont nous avons besoin voulant que la démarche du présent gouvernement en matière d’éducation ne soit rien d’autre qu’une manœuvre financière.

Le plan de Doug Ford consiste à supprimer l’investissement dans le système, à réduire l’accès des élèves au personnel enseignant et aux travailleuses et travailleurs en éducation sur lesquels ils comptent pour les aider à réussir et à créer un système d’apprentissage en ligne qui correspond à une éducation d’aubaine offerte au rabais.

La qualité de l’éducation n’est abordée nulle part dans le plan secret du gouvernement. Il n’est pas reconnu non plus que le taux de réussite des élèves qui suivent des cours en ligne est nettement inférieur à celui des élèves de la salle de classe traditionnelle. Le plan ne précise nulle part qu’un grand nombre d’élèves n’apprennent tout simplement pas bien dans un milieu autogéré, sans l’orientation de professionnels de l’éducation dévoués.

Le plan envisage plutôt la création d’un « modèle d’entreprise » pour commercialiser le système d’apprentissage en ligne de l’Ontario auprès des élèves internationaux et pour octroyer des licences de contenu de cours à des instances en dehors de l’Ontario. Il songe à un système conçu non pas pour offrir la meilleure éducation possible, mais plutôt pour générer le « maximum de revenus ».

Comme le démontre très clairement ce document, quiconque se soucie des élèves ontariens et de leur avenir devrait être profondément inquiet du type de valeurs et d’hypothèses qui soutiennent l’approche en matière d’éducation du gouvernement Ford. Il apparaît clairement que les préoccupations les plus importantes pour les élèves, à savoir la qualité de l’expérience d’apprentissage et les chances de réussite, ne sont même pas identifiées. Les seules préoccupations déclarées sont d’ordre purement fiscal. Le présent gouvernement voit l’éducation non pas comme un facteur de réussite future pour les élèves de la province, mais plutôt comme un produit à être commercialisé. Il s’agit d’un plan tout à fait en mesure de mettre en branle la privatisation du système ontarien d’éducation publique de renommée mondiale.

Il n’y a tout simplement pas de preuves, nulle part, que l’apprentissage en ligne obligatoire soit bon pour les expériences d’apprentissage des élèves ou qu’il les aide à réussir. Tous les faits indiquent en fait le contraire.

Les membres d’OSSTF/FEESO demeureront inébranlables dans leur résistance au plan secret de Doug Ford pour l’apprentissage électronique obligatoire.

Partager Cette Page