Page d'accueil OSSTF/FEESO

Nouvelles · Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Update

 
Nouvelles

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Le 24 novembre 2017 — Chaque année, la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario (OSSTF/FEESO) reconnaît le 25 novembre comme la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et le début de la Campagne annuelle du ruban blanc au Canada.

« En tant qu’éducateurs, les membres d’OSSTF/FEESO comprennent que nous avons l’obligation unique de jouer un rôle de premier plan en matière de sensibilisation à la violence contre les femmes et les filles, » a déclaré Harvey Bischof, président d’OSSTF/FEESO. « Chaque jour, nous incitons tous les paliers de gouvernement à financer et à mettre en œuvre des stratégies globales afin de régler ce problème. »

Le 25 novembre marque aussi le début des 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe. Plusieurs membres d’OSSTF/FEESO organiseront des expositions à leurs lieux de travail, du 27 novembre au 9 décembre. La Fédération se joindra à tous les Canadiens pour souligner le 6 décembre, Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes et les 16 jours d’activisme se termineront le 10 décembre en reconnaissant la Journée internationale des droits de la personne.

« Nous sommes fiers et reconnaissants que bon nombre de nos membres soient fermement engagés à sensibiliser la population et à demander des mesures sur la violence sexiste. Le Comité du statut de la femme d’OSSTF/FEESO prend chaque année l’initiative de développer le matériel de la campagne, notre affiche commémorative du 6 décembre et de rappeler à tous nos membres à quel point la violence sexiste est toujours un fléau dans nos collectivités, » a précisé Harvey Bischof.

OSSTF/FEESO est un fier partenaire de la Campagne du ruban blanc et a fourni des affiches commémoratives du 6 décembre aux districts et aux unités de négociation dans la province.

Partager Cette Page