Page d'accueil OSSTF/FEESO

Nouvelles · OSSTF/FEESO organise une journée de débrayage à certains emplacements le 21 janvier 2020

Update

 
Nouvelles

OSSTF/FEESO organise une journée de débrayage à certains emplacements le 21 janvier 2020

TORONTO (Ontario) – Le 15 janvier 2020 — Le mardi 21 janvier, le personnel enseignant et les travailleuses et travailleurs en éducation, représentés par la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario (OSSTF/FEESO), dans certains conseils scolaires (voir la fiche de renseignements ci-jointe), participeront à une autre journée de retrait complet des services, à certains emplacements dans la province.

Les membres d’OSSTF/FEESO dans les autres conseils scolaires de la province continueront de participer à des activités qui soulignent les dangers du programme du gouvernement Ford en matière d’éducation.

Le retrait limité des services, qui a commencé le 26 novembre 2019, se poursuivra à l’échelle de la province et sera augmenté par des moyens de pression additionnels à compter du lundi 20 janvier. Ces moyens de pression additionnels sont les suivants :

  • Le personnel enseignant et enseignant suppléant n’effectuera plus de tâches sur appel. Les supervisions demeureront en place comme d’habitude afin d’assurer la sécurité des élèves.
  • Les membres n’assumeront aucune responsabilité/tâche additionnelle en raison de l’absence d’un membre de l’unité de négociation. Ceci vaut aussi bien pour le personnel enseignant que pour les travailleurs en éducation. Toutefois, lorsque les élèves ayant des besoins particuliers sont réaffectés entre les aides-enseignants et les éducateurs en cas d’absence, ce sera accepté comme une redistribution du travail. À nouveau, nous tenons compte de la question de sécurité des élèves.
  • Les membres ne prendront aucune responsabilité pour vérifier ou trouver des remplaçants en cas d’absences d’autres employés. Les employés absents signaleront toujours leurs propres absences conformément aux procédures habituelles. Ceci s’applique aux membres de toutes les unités de négociation.
  • Les membres n’effectueront pas les tâches d’une autre unité de négociation, y compris le travail ou les activités faisant l’objet de moyens de pression par une autre unité de négociation.

Harvey Bischof, président d’OSSTF/FEESO, a annoncé que le débrayage du 21 janvier sera la dernière journée de retrait complet des services par les membres d’OSSTF/FEESO jusqu’après la période d’examen des écoles secondaires.

« Tout au long de ce conflit, nous n’avons ménagé aucun effort pour nous assurer que nos moyens de pression créent un minimum de perturbations aux élèves », a déclaré Harvey Bischof. « Dans cette optique, les membres d’OSSTF/FEESO ne participeront pas à des arrêts de travail pendant la période cruciale des examens. »

Harvey Bischof a aussi réitéré l’offre de la Fédération de repousser les moyens de pression imminents si le gouvernement accepte de revenir aux ratios d’effectifs de classe et aux niveaux de dotation qui étaient en place pendant l’année scolaire 2018-2019 et de les maintenir.

« Si le ministre de l’Éducation est réellement intéressé, comme il le prétend constamment, à garder les enfants en classe, il acceptera alors notre offre et reviendra à la table pour négocier de bonne foi », a déclaré Harvey Bischof. « Mais il apparaît de plus en plus que les priorités du présent gouvernement n’ont rien à voir avec le bien-être des élèves. Le plan secret de Doug Ford pour la mise en œuvre de l’apprentissage électronique, qui a été révélé cette semaine, expose un gouvernement obsédé uniquement par l’aspect financier. »

« Il apparaît évident aux membres d’OSSTF/FEESO que, pour les premier ministre et ministre de l’Éducation actuels, les enjeux de l’apprentissage des élèves et de la qualité de l’éducation ne figurent même pas parmi leurs préoccupations, » a ajouté Harvey Bischof. « Si le gouvernement veut prouver que nous avons tort à ce sujet, il renoncera à son programme dévastateur, reviendra à la table et travaillera avec nous pour conclure une entente qui est bonne pour les élèves de la province. »

 

OSSTF/FEESO, créé en 1919, représente 60 000 membres à travers l’Ontario. Ils comprennent le personnel enseignant des écoles secondaires de l’Ontario, le personnel enseignant suppléant, les aides à l’enseignement, les éducateurs et éducatrices, le personnel enseignant et les instructeurs à l’éducation permanente, les éducateurs et éducatrices de la petite enfance, les psychologues, les secrétaires, les orthophonistes, les travailleurs et travailleuses sociaux, le personnel de conciergerie, le personnel de soutien des universités ainsi que plusieurs autres membres du personnel du domaine de l’éducation.

Pièces jointes connexes

Coordonnées

Harvey Bischof, Président

Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario

Tél: 416-751-8300

Sans frais: 1-800-267-7867

Partager Cette Page