Page d'accueil OSSTF/FEESO

Nouvelles · L’adoption du Projet de loi 47 : Une déclaration de Harvey Bischof, président d’OSSTF/FEESO

Update

 
Nouvelles

L’adoption du Projet de loi 47 : Une déclaration de Harvey Bischof, président d’OSSTF/FEESO

19 novembre 2018 — Aujourd’hui, le gouvernement de Doug Ford a ignoré tant les intérêts de tous que les objections verbales des travailleuses et travailleurs de partout en Ontario et a adopté le Projet de loi 47, sabrant réellement dans les réformes si durement acquises aux législations en matière de travail et aux normes d’emploi qui sont entrées en vigueur l’an dernier en vertu du Projet de loi 148, Loi pour l’équité en milieu de travail et de meilleurs emplois.

Le Projet de loi 47 repose sur la fausse prémisse que les normes améliorées en matière d’emploi et une augmentation du salaire minimum ont fait disparaître des emplois, notion qui va à l’encontre de pratiquement tous les renseignements et données disponibles, non seulement de l’Ontario, mais de plusieurs autres provinces. En raison de la tendance désormais connue du présent gouvernement d’accorder plus d’importance à l’idéologie qu’aux preuves, nous sommes revenus dans le temps et d’importantes améliorations dans des domaines comme les congés de maladie, les vacances, les pratiques d’horaire équitable et un salaire égal pour les employés occasionnels et à temps partiel sont désormais retirées à certains des travailleurs les plus vulnérables en Ontario.

L’adoption forcée de cette législation malgré l’indignation massive du public ne fait que confirmer qu’il ne s’agit pas du tout d’un gouvernement « axé sur la population », mais plutôt d’un gouvernement qui est presque exclusivement à l’écoute des puissants groupes de pression du milieu des affaires.

C’est un jour très sombre pour les travailleuses et travailleurs en Ontario, mais nous dans le mouvement syndical, nous ne renoncerons pas à poursuivre la lutte pour les droits des travailleurs, syndiqués ou non. OSSTF/FEESO continuera à soutenir les efforts populaires du groupe Fight for $15 and Fairness (battons-nous pour 15 $ et pour l’égalité) et nous nous opposerons à toutes mesures prises par le gouvernement qui portent atteinte aux droits des travailleurs en Ontario.

Partager Cette Page