Page d'accueil OSSTF/FEESO

Nouvelles · OSSTF/FEESO célèbre la Journée de reconnaissance des travailleuses et travailleurs des services éducatifs à l’enfance

Update

 
Nouvelles

OSSTF/FEESO célèbre la Journée de reconnaissance des travailleuses et travailleurs des services éducatifs à l’enfance

Le 24 octobre 2017 — Le 25 octobre, OSSTF/FEESO célèbre la 17e Journée de reconnaissance des travailleurs et travailleuses des services éducatifs à l’enfance. Le thème de cette année, Nous bâtissons un avenir brillant!, nous rappelle que les éducatrices et éducateurs de la petite enfance (EPE) et le personnel des services de garde contribuent à jeter les bases de la réussite future des enfants auprès desquels ils œuvrent et jouent ainsi un rôle central pour bâtir de solides collectivités en Ontario.

« L’expertise valeur ajoutée des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance est essentielle à la bonne transmission d’un apprentissage de qualité, axé sur le jeu, aux élèves de quatre et cinq ans des écoles élémentaires de l’Ontario, » a déclaré Harvey Bischof, président d’OSSTF/FEESO. « De même, le personnel des services de garde et les éducatrices et éducateurs de la petite enfance qui œuvrent au sein des programmes d’apprentissage et de soins à la petite enfance jouent un rôle de premier plan dans la consolidation de nos communautés grâce aux services qu’ils offrent aux enfants et à leurs familles. »

« Il est dommage que le gouvernement, les conseils scolaires et les autres employeurs sous-évaluent et sous-estiment encore largement le travail des éducatrices et éducateurs de la petite enfance et du personnel des services de garde et que tant de conseils scolaires ontariens embauchent couramment moins d’EPE dans leurs classes de maternelle et de jardin d’enfants à temps plein que le financement qu’ils reçoivent pourrait leur permettre. OSSTF/FEESO demande à tous les Ontariens et Ontariennes de se joindre à lui afin de reconnaître et de célébrer ces travailleurs, de même que le rôle crucial qu’ils jouent pour façonner l’avenir de nos communautés, » a conclu Harvey Bischof.

Partager Cette Page