Page d'accueil OSSTF/FEESO

Nouvelles · OSSTF/FEESO organise des piquets d’information et un retrait limité des services administratifs

Update

 
Nouvelles

OSSTF/FEESO organise des piquets d’information et un retrait limité des services administratifs

TORONTO (Ontario) – Le 21 novembre 2019 — Le personnel enseignant et les travailleuses et travailleurs en éducation, représentés par la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario, entameront, à compter du 26 novembre, leurs premiers moyens de pression provinciaux depuis plus de 20 ans, alors que les négociations centrales entrent dans leur huitième mois.

Les membres de la Fédération participeront à des piquets d’information avant et après l’école ou durant les périodes de repas. Ces piquets sont destinés à informer le public au sujet des plans dévastateurs du gouvernement Ford pour le système d’éducation financé à même les deniers publics et des conséquences néfastes qu’auront ces plans sur le milieu d’apprentissage des élèves de l’ensemble de la province. Les piquets d’information ne perturberont pas la journée scolaire normale et n’auront pas d’impact sur les élèves en salle de classe. Les éducateurs distribueront tout simplement des renseignements aux parents et au grand public.

En plus de leurs efforts pour informer le public, les membres d’OSSTF/FEESO entreprendront un retrait limité des services qui touchera uniquement les initiatives du gouvernement et des conseils scolaires. Ces moyens de pression n’auront aucune incidence sur l’apprentissage des élèves. Les tâches que les membres d’OSSTF/FEESO N’accompliront PAS comprennent :

  • Participation à la préparation ou aux tests de l’OQRE
  • Achèvement/soumission des rapports de données au ministère de l’Éducation
  • Participation aux activités professionnelles du conseil scolaire qui reposent sur des initiatives du ministère de l’Éducation ou du conseil scolaire
  • Participation aux réunions non rémunérées du personnel en dehors de la journée scolaire normale
  • Formulation de commentaires sur les bulletins scolaires provinciaux au secondaire
  • Tâches d’une autre unité de négociation, même si l’administration l’ordonne

« Le ministre de l’Éducation de Doug Ford voudrait faire croire aux Ontariennes et Ontariens qu’il est empressé de conclure une entente, » a déclaré Harvey Bischof, président d’OSSTF/FEESO. « Mais le processus de négociation dure depuis plusieurs mois maintenant et, durant toute cette période, le côté gouvernemental de la table a délibérément évité toute discussion constructive sur des enjeux qui sont essentiels à la qualité de l’éducation en Ontario. Il a simplement refusé d’admettre les conséquences dévastatrices qu’auront l’augmentation des effectifs de classe, l’apprentissage électronique obligatoire et la perte de milliers de postes du personnel enseignant et de soutien pour les élèves de la province. »

« Le ministre devrait pourtant forcément savoir que toute discussion qui exclut ces enjeux critiques n’aboutira pas à une entente, » a poursuivi Harvey Bischof. « En refusant d’aborder ces préoccupations importantes, le gouvernement Ford dit à nos membres qu’il ne se soucie simplement pas de la qualité de l’éducation en Ontario et qu’il se fiche des travailleuses et travailleurs de première ligne qui offre cette éducation. C’est pourquoi nos membres, frustrés par l’absence lamentable de progrès à la table de négociation, ont donné un mandat de grève massif. »

« Le début de ces moyens de pression ne remet pas en cause la réalisation d’une entente négociée. OSSTF/FEESO réitère son engagement à négocier des solutions qui portent sur la qualité des milieux d’apprentissage, la réussite des élèves et la viabilité continue de l’éducation financée à même les deniers publics, » a conclu Harvey Bischof.

Toutes les propositions de négociation d’OSSTF/FEESO ainsi que celles de la partie gouvernementale à la table se trouvent à www.bargainingforeducation.ca.

 

OSSTF/FEESO, créé en 1919, représente 60 000 membres à travers l’Ontario. Ils comprennent le personnel enseignant des écoles secondaires de l’Ontario, le personnel enseignant suppléant, les aides à l’enseignement, les éducateurs et éducatrices, le personnel enseignant et les instructeurs à l’éducation permanente, les éducateurs et éducatrices de la petite enfance, les psychologues, les secrétaires, les orthophonistes, les travailleurs et travailleuses sociaux, le personnel de conciergerie, le personnel de soutien des universités ainsi que plusieurs autres membres du personnel du domaine de l’éducation.

Coordonnées

Harvey Bischof, Président

Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario

Tél: 416-751-8300

Sans frais: 1-800-267-7867

Partager Cette Page