Page d'accueil OSSTF/FEESO

Nouvelles · Les élèves de l’Ontario se trouvent encore une fois pénalisés par le gouvernement Ford; L’éducation demeure sous-financée - Réponse d’OSSTF/FEESO au budget provincial 2022

Update

 
Nouvelles

Les élèves de l’Ontario se trouvent encore une fois pénalisés par le gouvernement Ford; L’éducation demeure sous-financée - Réponse d’OSSTF/FEESO au budget provincial 2022

TORONTO, ON – Le 29 avril  2022 — En réponse à l’annonce du budget provincial 2022, la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario (OSSTF/FEESO) attire l’attention au sous-financement incessant de l’éducation publique par le gouvernement Ford.

La présidente d’OSSTF/FEESO Karen Littlewood a dit, « L’annonce budgétaire du gouvernement Ford qui se fait attendre depuis longtemps ne comprend rien de nouveau et certainement aucun investissement historique en éducation. Plutôt, il ramène de façon trompeuse certaines des coupures précédentes en éducation de Ford, fait passer à l’éducation des fonds du gouvernement fédéral destinés à la garde d’enfants et ne suit pas le rythme de l’inflation. Des investissements critiques dans nos écoles et nos élèves sont requis, et ils sont requis dès maintenant. »

Récemment, le gouvernement Ford prétendait qu’il faisait des investissements historiques en éducation, mais les chiffres indiquent le contraire, c’est-à-dire qu’il continue de pénaliser les élèves, le personnel en éducation et leur famille en sous-utilisant le budget en éducation et dans le secteur postsecondaire. En tout, il a sous-utilisé le budget dans ces deux secteurs à raison de 2,5 milliards de dollars au cours de la dernière année.

« Je crois qu’il faut se rendre à l’évidence que le gouvernement Ford place les intérêts de la politique devant ceux de la province et certainement devant les besoins des élèves. Il ne peut même pas s’engager à respecter son propre budget au-delà de l’élection, en ayant clairement recours à astuces comme façons de récolter des votes en juin », a ajouté la présidente Karen Littlewood.

Plutôt que d’appuyer les élèves et leur famille, le gouvernement a choisi de dépenser les fonds sur des entrepreneurs par le biais de cafouillages inutiles comme le projet de l’autoroute 413. Le gouvernement devrait se servir des fonds destinés aux infrastructures pour remédier à l’arriéré des réparations des écoles qui se chiffre à près de 17 milliards de dollars. Non seulement les investissements dans la réparation des écoles aident les élèves à réussir, ils créeraient des emplois et prépareraient l’Ontario pour la réussite à l’avenir. Chaque dollar que l’Ontario investit en éducation rapporte 1,30 $.

« Les élèves en Ontario méritent mieux que les coupures planifiées de l’ordre de 12,3 milliards de dollars en éducation au cours des neuf prochaines années et les menaces grandissantes de la privatisation. Nous avons besoin d’un nouveau gouvernement qui mènera la province vers un rétablissement complet et équitable de la COVID-19 et qui fera les investissements nécessaires qui sont favorables aux élèves maintenant et qui les prépareront pour la réussite future. »

OSSTF/FEESO, créé en 1919, représente plus 60 000 membres de partout en Ontario. Ils comprennent le personnel enseignant des écoles secondaires de l’Ontario, le personnel enseignant suppléant, les aides-enseignants, les éducateurs et éducatrices, le personnel enseignant à l’éducation permanente et les instructeurs, les éducateurs et éducatrices de la petite enfance, les psychologues, les secrétaires, les orthophonistes, les travailleurs et travailleuses sociaux, le personnel de conciergerie, le personnel de soutien des universités ainsi que plusieurs autres membres du personnel du domaine de l’éducation.

Pièces jointes connexes

Coordonnées

Caitlin Reid

Conseillère en médias et communications

Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario

49 Mobile Dr
Toronto, ON  M4A 1H5

Tél: 416-576-8346

Sans frais: 1-800-267-7867

Partager Cette Page