Page d'accueil OSSTF/FEESO

Nouvelles · Reporter le congé de mars n'est pas dans l'intérêt des élèves, des travailleuses et travailleurs de l’éducation et des familles, affirment les syndicats de l’enseignement

Update

 
Nouvelles

Reporter le congé de mars n'est pas dans l'intérêt des élèves, des travailleuses et travailleurs de l’éducation et des familles, affirment les syndicats de l’enseignement

Le 11 février 2021 – TORONTO — L’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’élémentaire de l’Ontario (FEEO), l’Ontario English Catholic Teachers’ Association (OECTA) et la Fédération des enseignantes/enseignants des écoles secondaires de l’Ontario (OSSTF/FEESO) s’opposent fortement à la décision du gouvernement de reporter le congé de mars. En cette période sans précédent, les élèves, les familles et les travailleuses et travailleurs de l’éducation, qui ont été soumis à énormément de pression tout au long de la pandémie de COVID-19, ont grandement besoin d’un répit. La décision du gouvernement de reporter le congé de mars ne tient pas compte de la santé mentale et du bien-être des personnes touchées.

Reporter le congé de mars démontre, encore une fois, l'insuffisance de planification du gouvernement progressiste-conservateur. S’il existe des préoccupations relatives aux déplacements et aux regroupements pendant la semaine de relâche, il revient au gouvernement de mettre en place des mesures précises à cet égard. Pourquoi le premier ministre Doug Ford choisit-il de rouvrir l’économie lorsqu’il est clair qu’il subsiste toujours des risques? A-t-il des inquiétudes quant à l’inefficacité des mesures de confinement qu’il a imposées? Si oui, il devrait se pencher sur le vrai problème : l’incapacité continue de son gouvernement à prévenir la propagation de la COVID-19.

La décision de reporter le congé de mars en dépit de l’opposition unanime des syndicats représentant les travailleuses et travailleurs de l’éducation et d’autres intervenants du secteur, y compris toutes les associations de conseils scolaires et l’Ontario Principals’ Council, illustre encore une fois le fait que le gouvernement ne se soucie pas de l'opinion des experts et qu'il prend des décisions irresponsables et sans fondement. La tendance à prendre des décisions sans consulter les experts et les travailleuses et travailleurs de première ligne les plus touchés, maintes fois démontrée par le gouvernement, ne fait qu’aggraver les défis auxquels nous sommes actuellement confrontés.

Cette décision démontre son manque de compréhension face au stress et à la pression liés à l’apprentissage et au travail pendant une pandémie. Les enseignantes et enseignants et les travailleuses et travailleurs de l’éducation ont fourni des efforts extraordinaires pour enseigner aux élèves et les appuyer chaque jour depuis le début de l’année scolaire, que ce soit en présentiel ou en ligne. Leurs efforts devraient être applaudis et non rabaissés.

Le gouvernement Ford doit écouter les travailleuses et travailleurs de première ligne du monde de l’éducation et revoir immédiatement sa décision de reporter le congé de mars.

Pour en savoir plus, prière de contacter l'une des responsables des relations avec les médias suivantes :

AEFO – Marilyne Guèvremont au 613-850-6410 ou par courriel à mguevremont@aefo.on.ca
FEEO – Carla Pereira au 416-576-9074 ou par courriel à cpereira@etfo.org
OECTA – Michelle Despault au 416-925-2493, poste 509 ou par courriel à m.despault@catholicteachers.ca
OSSTF/FEESO – Jennifer Seif au 416-751-8300, poste 221 ou par courriel à jennifer.seif@osstf.ca

 

Pièces jointes connexes

Coordonnées

Jennifer Seif

Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario

Tél: 416-751-8300, poste 221

Partager Cette Page